Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

Les essentiels d’un road trip réussi : La liste de provisions pour le gourmet en voiture

Si vous n’avez jamais fait une virée en auto, ou un road trip comme on dit en bon français, vous manquez quelque chose et je vous recommande fortement de vous y initier au plus vite ! Avec le prix de l’essence, la valeur du dollar canadien et l’été qui approche, c’est le moment idéal pour faire de la route au Canada.

Pour ce faire, il vous faut d’abord un véhicule fiable, des amis, une tonne de musique, et une destination.

Continuez vos lectures plus bas pour une liste d’essentiels à apporter avec vous cet été …

Des itinéraires vers ou à travers les grandes villes

Si vous traversez des grandes villes ou des villages moindrement peuplés, vous voudrez surement gouter aux saveurs locales, donc gâtez-vous et soupez au restaurant. Toutefois, sachez que le resto trois fois par jour, ça gruge son budget. Prévoyez plutôt une bouffe au resto par jour, et apportez ce qu’il faut pour les lunchs et le déjeuner. Comme ça, vous pourrez raconter à tout le monde que vous avez dégusté le homard des Maritimes et la cuisine gastronomique de Québec sans revenir complètement fauché. Pour vous aider dans votre mission, on vous a préparé une liste de provisions pour 5 jours. Si vous optez pour les soupers au resto, vous n’avez qu’à omettre les items identifiés par un *.

5 jours de provisions pour les road trips en région éloignée (ex : Parcs nationaux, festivals de musique, ou pour traverser le pays en entier)

C’est maintenant qu’on commence à s’amuser… vos options alimentaires seront limitées à ce que vous apportez, donc il est important d’avoir une bonne variété d’aliments, car fiez-vous sur moi, après deux jours de barres tendres on commence à virer un peu fou.

Une glacière – Choisissez une glacière avec un couvercle plat pour qu’il vous serve de comptoir, de table, ou de chaise pour manger.

Des contenants réutilisables – pour maintenir la fraicheur de vos restes.

Assiettes, bols, tasses et une fourchette-cuillère – vous pouvez trouver des ensembles émaillés chez MEC ou tout autre détaillant de plein air. S’il n’y en a pas près de chez vous, achetez le tout en plastique rigide au magasin du dollar. Quoi que vous fassiez, optez pour des couverts réutilisables, et assurez-vous qu’il y en a assez pour chacun d’entre vous, question d’éviter les querelles!

Des briquets – Un seul ne suffira pas.

Un bon couteau et une lampe frontale – Essayez de préparer un repas avec un couteau qui ne coupe pas et une lampe de poche à la main et vous verrez que ce n’est pas de la frime.

Un réchaud de camping – et n’oubliez pas le combustible !

Une cafetière Aero Press (ou similaire) et du café moulu.

Du lait végétal – Optez pour du lait d’amande, de cajou, ou de noix de coco, car les laits de noix n’ont pas besoin d’être réfrigérés avant d’être ouverts et se conservent plus longtemps sur la route que le lait de vache.

Une grosse boite de céréales.

Une boite de barres tendres et de fruits séchés.

Quelques sacs de chips tortillas ou autre amuse-gueules salés.

Quelques sacs de fruits et légumes locaux – si vous vous retrouvez dans une partie du Canada où l’on vend des fruits et légumes au bord de la route, achetez-les ! Il n’y a rien de comparable aux cerises fraichement cueillies de l’Okanagan ou des pêches de Niagara-sur-le-lac.

Du beurre d’arachides – une source de protéines rapide et qui se mange avec tout ! Si vous êtes allergique aux noix, optez plutôt pour du houmous).

Des saucisses bio – Elles sont faciles à préparer sur un feu de camp ou avec un réchaud de camping. Je choisis normalement des saucisses chorizo et je les utilise au petit-déjeuner, au déjeuner et pour diner. Évidemment, si vous êtes végétariens, choisissez des saucisses sans viande.*

Quelques boites de conserve : fèves noires, pois chiches, olives et tomates.

Quelques soupes en conserve – Vous pouvez y rajouter du quinoa pour un repas plus nourrissant.

De l’huile de cuisson – J’apporte de l’huile de noix de coco car elle peut servir pour la cuisson, sur des rôties, pour traiter des coups de soleil et les cheveux secs.

Du lait de coco et de la pâte de curry – Pour le diner Thai ! *

Quelques pommes de terre – Pour le diner canadien ! * (Si vous cuisinez avec un feu de camp, apportez du papier d’aluminium)

Des pâtes et de la sauce tomate – Pour le diner italien !*

De la salsa, des avocats, des épices à fajitas et du fromage râpé – pour la soirée fiesta. Olé ! *

De la laitue ou du choux – Le choux se conserve plus longtemps, mais à vous de voir.

Des tortillas – Parce qu’un wrap, c’est toujours bon !

Des œufs frais – La majorité des pays du monde ne mettent pas les œufs au frigo. Je dis ça comme ça.

Un sac de quinoa – C’est plus rapide à préparer que du riz (1 tasse d’eau pour 1 tasse de quinoa) et ça se garde longtemps. Vous pouvez en manger matin, midi et soir. Préparez-le en grande quantité et gardez les restes dans vos contenants réutilisables.

Des guimauves, du chocolat et des biscuits secs – pour le fameux feu de camp ! Si vous ne pouvez pas faire de feu, essayez de les faire griller sur le réchaud de camping.

Assaisonnements et sauces – C’est ce qui fait toute la différence pour un chef de la route. Apportez du sel, du poivre, de l’huile, du vinaigre, du miel, de la sauce piquante, de la moutarde et de la sauce soja. Avec ces ingrédients, tout a meilleur goût.

Du savon biodégradable et une éponge – Avec du savon biodégradable, vous pouvez faire la vaisselle n’importe où, même dans un lac, sans nuire à l’environnement. J’aime bien le savon de castille à la menthe poivrée de Dr. Bronner’s, mais à vous de choisir.

caley1

Photo: Foster Huntington

Cette liste représente les essentiels, pas le luxe. J’aime varier le thème du menu d’un soir à l’autre : canadien, mexicain, italien, et thai, car ils peuvent tous être préparés avec les mêmes ingrédients de base en variant les épices. Le plus difficile sur la route c’est d’avoir de la viande en raison des températures variables. C’est pourquoi je conseille des viandes pré-cuites ou du jerky. Si vous êtes près d’un lac qui permet la pêche, tentez votre chance ! Si vous êtes végétariens ou végétaliens, vous vous en sortirez bien, surtout si vous mangez cru !

Photo: Unsplash

Avez-vous vos propres secrets de chef sur la route ? On veut tout savoir, ci-dessous!

 

Publications récentes